Communiqué du comité local des Bonnets rouges de Belle-Isle-en-mer – Bodad Enez ar Gerveur

 

Bonnets rouges de Belle-Isle-en-mer

COMMUNIQUE :  RE ‘ ZO RE ! (trop c’est trop).

Belliloises et Bellilois, suite à la disparition programmée de notre canton signifiant à terme l’impossibilité de faire valoir nos spécificités insulaires pour le bien de notre île et de ses habitants, suite à l’opacité des conditions de reconduction de la DSP liaisons maritimes aboutissant à  l’inquiétant maintien d’ un monopole de Transdev (Véolia), le tout dans un mépris total de la réalité du terrain et des besoins de la population pourtant relayés tant bien que mal par nos élus, le moment de vérité approche : Continuons nous à subir ces décisions technocratiques discriminantes et  lourdes de conséquences ? Tout en nous contentant de l’illusion démocratique qui se réduit dans les urnes par l’alternance (on vote pour virer le parti politique en place, parti qui attend ensuite les élections suivantes pour se retrouver aux manettes et ainsi de suite), ce dysfonctionnement engendre principalement de la déception et peu de résultats probants.
Ou décidons nous de signifier fermement au pouvoir central et à ses représentants notre volonté de mettre en place de réelles solutions d’avenir, décidées consensuellement par la population pour notre bien commun ? Ce pouvoir central soumis aux réels décideurs (divers groupes de «maîtres du monde» issus de la finance, assurances, multinationales énergie, transport dont Véolia etc…) abandonne des territoires et pans entiers de la population au profit d’intérêts qui ne nous concernent pas, tout en nous refusant un pouvoir décisionnel qui nous permettrait de faire face aux difficultés sans dépendre d’un «état providence» dont il n’y a pas grand-chose à attendre. Après avoir entendu nombre de Bellilois(e)s et collecté de nombreuses informations et documents, nous pensons qu’il va falloir faire bloc en faisant fi de nos divergences, querelles de clocher, rancœurs diverses afin d’endiguer cette fuite en avant et de reprendre notre destin en main.
Ainsi dans les semaines qui viennent (sûrement Octobre) nous allons faire une réunion publique pour décider ensemble des actions à mettre en place (en lien avec le collectif vivre, décider et travailler en Bretagne). Nous croyons fortement que notre avenir dépend de l’ampleur de notre mobilisation et de la force de notre détermination.
Afin de préparer cette réunion nous invitons toutes les bonnes volontés désirants vivre, décider et travailler à Belle-Isle à nous contacter, nous avons besoin de vous pour étoffer notre comité et avancer plus vite (à part donner de son temps c’est gratuit, vous n’êtes même pas obligé de porter le bonnet !).
CONTACT : bonnetsrouges.gerveur@gmail.com

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ