Les routes doivent rester gratuites en Bretagne. Vive les Bonnets Rouges !

COLLECTIF VIVRE, DECIDER ET TRAVAILLER EN BRETAGNE

Dimanche 22 juin 2014

Les routes doivent rester gratuites en Bretagne.

Vive les Bonnets Rouges !

Le 22 juin 2014 – Le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » tient à réagir au projet de « péage de transit poids » dévoilé ce dimanche par Ouest France. Les routes doivent rester gratuites en Bretagne : NON à l’écotaxe, NON au « péage de transit poids lourds » !

Selon Ouest France, l’écotaxe serait remplacée par un dispositif de taxation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes empruntant un réseau de plus de 4.000 kilomètres de routes de l’Hexagone.

Le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » remercie tous ceux qui se sont mobilisés contre l’écotaxe maudite et destructrice d’emplois. Les Bonnets Rouges avaient raison !
`
Grâce aux Bonnets Rouges, une partie de la Bretagne a été épargnée. Mais, la Bretagne est un territoire qui couvre cinq départements. L’axe Nantes – Rennes – Caen serait soumis à ce péage, à en croire « la nouvelle carte de l’écotaxe » présentée. Alors, nous disons maintenant : « NON au « péage de transit poids lourds » ! » Nous réclamons -une fois encore- le maintien de la gratuité des routes en Bretagne.

Nous demandons la suppression de tout péage qui serait une charge financière supplémentaire pour les entreprises. Cette écotaxe bis pénaliserait le transport et l’activité économique, notamment l’agriculture et pêche qui forment le socle de l’économie bretonne.

C’était NON à l’écotaxe, ce sera NON au péage de transit poids lourds ! Les besogneux que nous sommes n’ont pas besoin de cela. Nos autres revendications (fin du dumping social, allègement des contraintes administratives et fiscales, relocalisation des décisions en Bretagne, réunification de la Bretagne) n’ont jamais reçu d’écho du Président de la République. Trop c’est trop ! Re zo re !

L’écotaxe était la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Elle avait provoqué la révolte des Bonnets Rouges. Nous attendons avec impatience les annonces officielles du gouvernement français. Attention à ne pas rallumer le feu en Bretagne et ailleurs !

Porte-paroles :
– Christian Troadec
– Thierry Merret
– Corinne Nicole

Rejoignez-nous :
Site internet : http://bonnetsrougesbzh.eu
Facebook : http://www.facebook.com/BonnetsRougesOfficiel
Twitter : @BonnetRougeBZH

>> TÉLÉCHARGER CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE EN PDF