Interpellations, gardes à vue – Communiqué du Collectif Vivre, Décider et Travailler en Bretagne

Jeudi 2 octobre 2014

Paysans, transporteurs, artisans, commerçants, chefs d’entreprises, employés, intermittents, chômeurs se désespèrent. Les Bretons voient leurs usines fermer, leurs emplois disparaître, l’économie sombrer. Les réponses aux revendications des Bonnets Rouges sont inexistantes.

Partout en Bretagne, la tension est forte. Le Collectif « Vivre, Décider et Travailler en Bretagne » précise que des interpellations ou des gardes à vue ne résoudront pas les problèmes. Ce n’est pas en cherchant des boucs émissaires que le calme et la sérénité reviendront dans nos villes et dans nos campagnes. Bien au contraire.