Kenavo l’écotaxe ! – Communiqué du Collectif Vivre, Décider et Travailler en Bretagne

Vendredi 10 Octobre

Kenavo l’écotaxe !

La mobilisation des Bonnets Rouges a payé mais restons vigilants.

Le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » salue la suspension « sine die » du dispositif de l’écotaxe. Les Bonnets Rouges veilleront au maintien de la gratuité des routes en Bretagne.

Depuis des mois, les artisans, commerçants, agriculteurs, pêcheurs, transporteurs, chefs d’entreprise, salariés, citoyens bretons tout simplement, réunis sous la bannière des Bonnets Rouges, se sont mobilisés sans relâche contre l’écotaxe, puis contre le projet de péage de transit poids lourds. Aujourd’hui, le gouvernement français nous a entendus. Les efforts du Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne », des comités locaux Bonnets Rouges et de tous les besogneux ont payé. Mais, que de temps perdu, que d’énergie gaspillée, sans parler de toutes celles et tous ceux que la justice poursuit aujourd’hui alors que leur seul tort est d’avoir eu raison trop tôt. Ré zo ré, nous sommes et serons à leur côté !

L’écotaxe a provoqué la révolte des Bonnets Rouges. La suppression de cette taxe maudite et destructrice d’emplois et le maintien de la gratuité des routes dans les cinq départements faisaient partie de nos revendications. Mais, ce n’étaient pas les seules.

Nous ne crions pas victoire, car notre objectif reste le maintien de l’emploi et du travail productif en Bretagne. Les usines ferment, les plans sociaux continuent, les emplois disparaissent, l’économie sombre. Nos autres revendications – fin du dumping social, allègement des contraintes administratives et fiscales, relocalisation des décisions en Bretagne, réunification de la Bretagne – sont là et les réponses sont inexistantes.

 

Tant que toutes nos revendications n’auront pas été entendues, nous continuerons à porter le bonnet rouge, symbole du refus du déclin de la Bretagne.