Les Bonnets rouges ne manifesteront pas à Paris le 26 janvier

COLLECTIF VIVRE, DECIDER ET TRAVAILLER EN BRETAGNE

Mercredi 22 janvier 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les Bonnets rouges ne manifesteront pas à Paris le 26 janvier

Les Bonnets Rouges, représentés par le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne », rappellent qu’ils ne s’associent pas à la manifestation du 26 janvier prochain à Paris, contrairement à certains dires sur les réseaux sociaux.
Cette manifestation intitulée « jour de colère » ne correspond ni aux objectifs ni aux valeurs des Bonnets Rouges tels qu’ils sont exposés dans la charte des Bonnets Rouges. (http://bonnetsrougesbzh.eu/charte-des-bonnets-rouges/).

Protéger les valeurs des Bonnets Rouges

A la demande du Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne », Thierry Merret a assigné en référé, en son nom propre*, le Réseau Identités, mouvement identitaire du sud de la France, qui a déposé le 29 octobre dernier la marque « Bonnets Rouges », prospérant ainsi sur la notoriété du mouvement d’origine finistérienne pour ses propres fins.
Pour Thierry Merret : « Notre objectif est de protéger les valeurs des Bonnets Rouges, et de faire valoir la paternité du mouvement des Bonnets Rouges à tous ceux et celles qui sont venus le 26 octobre à Pont-de-Buis pour défendre le maintien de la gratuité des routes en Bretagne et la suppression de l’écotaxe. L’utilisation de l’expression « Bonnet Rouge » et le port du couvre-chef à d’autres fins que celles mentionnées dans la charte des Bonnets Rouges relèvent de l’opportunisme et de l’usurpation de valeurs : c’est notre marque de fabrique ! ».
Christian Troadec précise que « L’ensemble des comités locaux sont en soutien à la démarche de Thierry Merret et ne veulent pas que l’on touche à leur bonnet rouge, fierté de leur combat pour l’emploi et la Bretagne ». Le site officiel des Bonnets Rouges est http://bonnetsrougesbzh.eu.

L’audience en référé a été reportée au 10 février à la demande de la partie adverse.

*Le Collectif n’étant pas une personne morale.

Contacts :
– Thierry Merret : 06 77 02 32 11
– Christian Troadec : 06 08 63 61 68

Télécharger le COMMUNIQUE DE PRESSE du 22/01/2014