Lettre des Bonnets Rouges au Président de la République : Les Bretons ne se sentent toujours pas écoutés

COLLECTIF VIVRE, DECIDER ET TRAVAILLER EN BRETAGNE

Lundi 12 mai 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lettre des Bonnets Rouges au Président de la République
« Les Bretons ne se sentent toujours pas écoutés. »

Le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » réagit à la réponse du cabinet du Président de la République à qui il avait adressé une lettre le 4 avril. Un nouveau courrier des Bonnets rouges à l’attention de François Hollande est parti ce lundi.

Depuis plusieurs mois, le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » oeuvre pour le maintien de l’emploi et du travail productif en Bretagne. Mais, le temps passe, les problèmes économiques, sociaux et institutionnels restent, les réponses ne viennent pas.

Nous renouvelons notre invitation au Président de la République à venir en Bretagne rencontrer, avant l’été, les représentants de notre Collectif. Agriculteurs, salariés, pêcheurs, transporteurs, artisans, commerçants, chefs d’entreprise, Bretonnes et Bretons tout simplement, nous ne nous sentons toujours pas écoutés.
Des entreprises ferment, d’autres sont en sursis. Le peu d’entrepreneurs qui souhaitent créer ou se développer se voient confrontés à des freins administratifs. TROP, C’EST TROP ! RE ZO RE ! C’est le sens du courrier transmis à l’Élysée ce lundi 12 mai.

Quid des réponses aux revendications ?

Il est plus qu’urgent que l’État donne des réponses concrètes et rapides à nos revendications, à commencer par le maintien de la gratuité des routes en Bretagne et la suppression définitive de l’écotaxe.
À la veille de la remise des conclusions de la mission d’information sur l’écotaxe poids lourds, nous serons très attentifs aux suites données par le gouvernement français à ce dossier.

Printemps breton

Nous voulons avant tout préparer le futur de la Bretagne pour le bien des générations montantes et participer ainsi au redressement de la France. Les Bretonnes et les Bretons espèrent être enfin entendus. Nous rappelons à François Hollande que les Bonnets rouges sont prêts à se mobiliser à nouveau pour libérer les énergies. Le vent a soufflé fort en Bretagne ces derniers mois. Il pourrait encore souffler très fort durant le printemps…

Les porte-paroles :
– Thierry Merret
– Jean-Pierre Le Mat
– Olivier Le Bras
http://bonnetsrougesbzh.eu/