Relocaliser la finance

Quelques exemples de doléances


———-
– Promouvoir le regroupement en coopératives, groupes d’investissement dans de nombreux domaines : production industrielle, agricole, pêche, production d’énergie, banques.
———-
– Il faut privilégier fiscalement les structures issues de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et inciter et aider les structures qui ne le sont pas à le devenir.
———-
– De retour récemment en France pour les fêtes et ayant suivi de loin (je suis désormais en Chine) les revendications des Bonnets Rouges, je reste consterne par le drainage des finances de tous les Français par l’état, les banques, les grandes enseignes (Carrefour,…). Les services bancaires sont payants en France mais gratuits dans beaucoup de pays (cela inclut la gestion par internet et une carte bancaire).
———-
– Il nous faut obtenir que le « politique » retrouve les moyens de maîtriser le capitalisme sauvage afin que l’argent soit au service du peuple et non le contraire.
———-
– Je me suis inscrit dans le collectif des bonnets rouges du Pays d’Iroise et je voulais vous soumettre une idée qui me tenait à coeur pour redynamiser les échanges commerciaux locaux. Il me semble important que la région Bretagne se dote d’une monnaie  » régionale « complémentaire comme, entre autres et pour exemples La sardine du Pays de Concarneau ou Le Gwennec à Guingamp.
———-
– Que les impôts payés par les Bretons reviennent en Bretagne ! (Système des landers Allemands).
———-
– Bonjour, tout d’abord, merci pour votre action. Je suis chef d’entreprise et souhaiterai que les cotisations tant salariales que patronales ne soient plus collectées au niveau national, mais régional. Je souhaiterai aussi pouvoir me passer d’avantage de ma banque, pouvoir généraliser l’échange de service, comme cela existe déjà, mais pouvoir le faire plus facilement, plus couramment
———-
– Mise en place d’un fonds participatif type crowdfunding destiné à financer des mini-projets en industrie agro-alimentaires positionnés dans le haut de gamme, projets avalisés par des pairs. ex:arpeb…
———-
– Il nous faut une banque d’investissement bretonne et alléger la réglementation française. Toutes les normes imposées par l’Europe et surenchéries par la France freinent le développement économique et ont un coût pour notre économie.
———-
– Il y a Bretagne une absence de BANQUES régionales autonomes. On constate également la quasi absence des épargnants bretons en ce qui concerne le financement des PMI/PME de BRETAGNE. La réforme bancaire doit s’accompagner de la création d’un FONDS BRETON d’INVESTISSEMENT (FBI)
———-

Propositions remarquables (avant mise à l’étude par les Bonnets Rouges)

Créer une monnaie régionale

Multiplier les échanges sans argent (troc,…)

Une banque régionale autonome ou un fonds d’investissement, mettant l’argent des Bretons au service de l’économie régionale.

Un crowdfunding breton

>> TÉLÉCHARGER CE DOCUMENT AU FORMAT PDF

RETOUR SOMMAIRE