Libérer les énergies et soutenir l’emploi par allègement des charges et des contraintes administratives.

Quelques exemples de doléances


———-
– Il faut simplifier les démarches administratives en dénonçant les abus et les complexités entretenus par les administrations, les collectivités, les communautés de communes…. On retrouve des redondances de services qui coûtent très cher aux PME et aux contribuables.
———-
– LIBERONS LES ENERGIES : il faut rééquilibrer les richesses en Bretagne, en favorisant ceux qui les génèrent et non ceux qui en profitent. Les entreprises bretonnes, qu’elles soient personnelles ou non, doivent d’abord pouvoir se développer avant d’être taxées.
———-
– je me suis, à plusieurs reprises et encore actuellement, investi dans des missions pour l’administration de l’état. Depuis 10 ans, je suis toujours en situation précaire car je refuse de passer les concours dont la réussite, pour être titulaire, m’obligerait à quitter ma région natale. Je veux mettre mes compétences au service de mes concitoyens bretons, pour ma région. Je refuse de quitter ma terre !
———-
– Il faut préserver la solidarité à tous les niveaux et l’esprit du TRAVAILLER ENSEMBLE.
———-
– Il faut arrêter de tout vouloir réglementer et nous laisser vivre libres! Arrêter de noyer les gens sous des paperasseries, qui prennent un temps fou et ne rapportent qu’à ceux qui sont payer pour les pondre! Qu’on nous fiche la paix, en nous laissant travailler!
———-
– Arrêter d’exiger des mises aux normes débiles dans tous les domaines, qui cassent l’esprit d’entreprise et découragent les « petites structures », quelles qu’elles soient, au profit des grosses. Comment oser s’installer, et créer par là même son propre emploi, si on doit se soumettre à des tracasseries administratives sans fin !
———-
– J’ai un enfant atteint de handicap. Tous les ans nous devons remplir un dossier (le même), une année c’est pour le renouvellement d’AVS, une autre c’est pour le projet de scolarité, une autre pour l’allocation d’éducation spécialisé. Je pense que ces démarches pourraient être allégées tout simplement en faisant remplir un projet de vie avec les équipes qui entourent l’enfant.
———-
– Dans mon métier de chauffeur routier je dois respecter la législation européenne mais aussi la francaise qui est plus contraignante. La Bretagne doit se prendre en charge et arrêter de suivre des normes inutiles qui mettent en danger la santé financière des entreprises.
———-
– Innovation, recherche et transfert de technologie. Mes constats : 1- Individualisation des recherches par branche ou organe de recherche 2- Poids des contraintes de production (normes toujours changeantes, culture du secret et du non-échange) 3- obstacles financiers ( marges réduites , aides soumises à des contraintes diverses ..) 4- Obstacles administratifs (code des marchés publics, bureaucratie financière…) 5- Insuffisance de la protection des innovations (détournement, spoliations..) 6- Excès de formalisme administratif
———-

Propositions remarquables (avant mise à l’étude par les Bonnets Rouges)

La France doit s’inspirer du modèle décentralisé des autres pays Européens et porter progressivement de 1 milliard à 30 milliards notre budget Régional ce qui lui permettrait de réaliser les grandes réformes internes attendues par les Bretons. En contrepartie cette libération de nos énergies sera aussi profitable à l’économie nationale, surtout avec une grande Région Bretagne réunifiée.

>> TÉLÉCHARGER CE DOCUMENT AU FORMAT PDF

RETOUR SOMMAIRE